Le psoriasis

Le psoriasis

Le psoriasis est une maladie de la peau d'origine mal connue, en partie génétique. Cette affection dermatologique touche 2% de la population.

L'épiderme se renouvelle trop rapidement, en seulement quatre à six jours, au lieu des trois semaines habituelles ce qui génère des inflammations localisées. Les cellules épidermiques s'accumulent à la surface de la peau et forment une couche de pellicules blanches appelées squames. Parfaitement inoffensives, celle-ci ont pourtant le désavantage d'être inesthétiques.

Dans sa forme bénigne, le psoriasis se limite au cuir chevelu, aux ongles, aux genoux, aux coudes, aux pieds, aux mains et, parfois aux organes génitaux. Dans les cas graves, il s'étend et peux gagner la totalité du corps.

Le psoriasis connaît deux périodes propices : entre 10 et 20 ans, et surtout entre 50 et 60 ans. Pour se manifester, cette affection inflammatoire a besoin d'un terrain héréditaire et d'un facteur déclenchant. Si l'un des deux parents est atteint, le risque pour l'enfant de la développer est de 5 à 10%.

Cette dermatose chronique évolue de façon très individuelle, avec des poussées, mais aussi des rémissions au cours desquelles les lésions disparaissent. On dit alors que le psoriasis est "blanchi". Le répit est de durée très variable et la rémission souvent incomplète. En l'absence de traitement curatif, il est toutefois possible de maîtriser le psoriasis, de diminuer l'étendue des lésions et d'améliorer la vie des patients.

Les poussées de psoriasis connaissent parfois des facteurs déclenchants : infectieux et surtout psychologiques (stress). La consommation régulière d'alcool aurait un effet aggravant (poussées plus fréquentes et plus difficiles à traiter).

L'alimentation doit être saine et équilibrée, sans alcool. Il faut réduire les céréales, en particulier le blé, le pain, les pâtes, et éviter les produits laitiers.

Attention au stress qui peut parfois déclencher une poussée.

Le savon d'Alep n'est pas un médicament. Préférez un savon dosé à 25% d'huile de baies de laurier pour la toilette quotidienne, ainsi que le savon d'Alep à la boue de la Mer morte.

Le savon d'Alep Alepia est élaboré à partir de pulpe de baie de laurier à l'exclusion de la graine : il n'est donc pas du tout toxique, même pour les dosages forts.

Pour un bon bain régénérateur, le sel de bains de la Mer morte a aussi une action bénéfique à raison d'un kg de sel dans un bain chaud.